Détection et géoréférencement de réseaux

Avec la nouvelle réglementation anti-endommagement des réseaux (dite réforme « DT-DICT »), l’activité ne cesse de se développer et d’évoluer. 

Dans ce cadre, Datageo peut réaliser vos récolements, détections et investigations complémentaires par des moyens non-intrusifs de détection sur tous types de réseaux enterrés. Nos entreprises sont certifiées en détection et géoréférencement, liée à la norme NF S 70 003, obligatoire depuis le 1er janvier 2018. Nos équipes sont formées spécifiquement à la détection de réseaux et possèdent les certifications et habilitations nécessaires. Nous disposons également de tout l’équipement nécessaire afin de mener à bien les récolements et investigations complémentaires qui nous sont confiées (Stations totales, GNSS RTK, Tablettes, Détecteurs électromagnétiques, Géoradar, flexitraces, détecteurs de métaux…)

Certification et habilitation

Les sociétés BEP Ingénierie, Bretagne Etudes Services, Travaux Numériques de l’Atlantique et Atlantique Topographie Infographie sont certifiées « prestataire en localisation des réseaux en détection et géoréférencement »

Le personnel de Datageo  possède les habilitations nécessaires pour intervenir sur vos chantiers et mener à bien vos études :
AIPR, B0V-H0V, BR, B2V-H2, B2T, BE Mesurage, ADNT 3001, 3002 et 3003, distribution gaz Z724 et Z733, passeport HSE transport GAZ, SENSIGAZ

Récolement de réseaux tranchée ouverte

Nous procédons à vos récolements de réseaux en tranchée ouverte pour tous  les types de réseaux.

L’intervention en méthode traditionnelle (station totale ou récepteur GNSS) génère beaucoup de contraintes pour l’entreprise de travaux. C’est pour cela que nous vous proposons de mettre en place le récolement de vos travaux de réseaux par photogrammétrie vidéo.

A partir de points de calage et d’une simple vidéo de la fouille réalisée par le chef de chantier, nous pouvons recréer un modèle 3D géoréférencé, permettant ensuite de dessiner le plan de récolement en classe A dans tous les formats (Autocad, Microstation…) et chartes graphiques.

Les avantages :

  • Pas besoin de faire intervenir un géomètre certifié tous les jours, le relevé des points de calage pouvant se faire de façon hebdomadaire
  • Un remblaiement des tranchées au fur et à mesure de l’avancement
  • Sécurité : pas besoin de descendre dans la fouille
  • Rapidité : moins de 10 minutes pour la mise en place de points de calage et filmer la fouille
  • Archivage du modèle 3D et des vidéos retraçant l’avancement du chantier

détection et géoréférencement

Nos techniciens habilités peuvent détecter tous type de réseaux par méthode passive ou active à l’aide de nos détecteurs électromagnétiques et géoradars. Le géoréférencement planimétrique (XY) et altimétrique (Z) est ensuite réalisé par méthode topographique (Station totale ou récepteur GNSS) en Classe A.

Investigations complémentaires

Nous procédons à vos investigations complémentaires dans le respect de la norme NF-S 70-003.

Le déroulement type d’une opération est le suivant :

  • Analyse des récépissés de DT pour répertorier les réseaux à investiguer
  • Détection des ouvrages enterrés par des techniques non intrusives
  • Marquage et piquetage normalisé des positions
  • Méthodes intrusives, proposition de sondages pour les cas particuliers dont la détection par techniques non intrusive ne garantit pas la classe de précision A.
  • Géoréférencement et relevés topographiques.
  • Report des plans de réseaux géoréférencés de classe de précision A suivant souhait du client (DAO, SIG, Charte graphique…).
  • Rédaction du rapport d’intervention conformément à la norme
  • Livraison des données

Marquage-Piquetage

Dans le respect de la norme NF S 70-003-2, nous effectuons le marquage-piquetage des points détectés par traçage au sol à la peinture de chantier, à la craie ou matérialisation par clou avec rondelle de couleur, piquet bois… Le choix d’autres types de matérialisation adaptés peut également être envisagés pour certains sites particuliers.

Le marquage concerne les réseaux, leurs branchements, la localisation des points singuliers, tels que les affleurements, les changements de direction, les ouvrages volumineux, les zones d’incertitudes etc.…

La matérialisation du tracé de chaque réseau sera effectuée par l’implantation de l’axe du réseau dans le code couleur approprié (cf. norme NF S 70-003) en indiquant au sol les renseignements nécessaires (classe de précision A, B ou C, largeur et profondeur de l’ouvrage, nature du réseau, chevrons de délimitation des zones de précautions…).